Les jeux d’argent bientôt de nouveau autorisés en Ukraine ?

Alors qu’ils étaient interdits dans le pays depuis plus de 6 ans, les jeux de hasard sont en passe d’être de nouveau autorisés en Ukraine, suite au dépôt d’une proposition de loi en ce sens de la part de députés de la Rada. Le texte prévoit que les hôtels quatre et cinq étoiles puissent être autorisés à proposer des services de casinos, mais aussi des activités de bookmakers et de loteries. Egalement, l’idée a été soumise que les appareils électroniques de jeux de hasard soient disponibles dans les bars, les cafés ou encore les restaurants.

C’est en 2009 que les jeux de hasard ont été interdits en Ukraine, et dans la même période en Russie. Les députés de la Rada préparent depuis un an un texte qui permettrait de faire lever cette interdiction, afin d’autoriser de nouveaux l’économie des jeux de hasard d’exister dans le pays. Le but de ce texte selon les députés est aussi de lutter contre les activités clandestines liées aux jeux de hasard qui seraient, selon eux, monnaie courante en Ukraine.

D’autres députés ne sont en revanche pas du tout de cet avis et trouvent que la réouverture des activités de jeux d’argent en Ukraine serait une très mauvaise idée. Du moins, il pense que si des activités liées aux jeux d’argent doivent être autorisées, c’est dans un cadre très strict et contrôlé, afin que les personnes souffrantes de dépendance ne puissent par exemple pas y accéder.

Alors que la Crimée est en passe d’accueillir ses premiers casinos, nous verrons bien si le destin de l’Ukraine est de redonner une nouvelle vie à l’économie des jeux d’argent et de hasard. La logique serait qu’après cette étape, si elle devait être validée par les autorités ukrainiennes, vienne le tour du casino virtuel d’être autorisé dans le pays, avec les possibilités économiques que ce marché en plein boom impliquerait.

Le poker en France

Les français sont de véritables férus de poker. Chaque année, des milliers de joueurs se professionnalisent et font même de cette passion un véritable métier. Mais l’activité du poker en France n’obéit pas aux mêmes règles que celles en vigueur dans d’autres pays.

En France, les parties de poker sont étroitement surveillées quand l’argent y circule. On compte de nombreuses salles de jeu sur le territoire français qui proposent des parties de poker. Quelques une sont agréées par l’autorité de régulation des jeux, l’Arjel, et d’autres sont fictives et font l’objet de remontrances et de fermetures régulières. Mais c’est sans doute en ligne que cette activité prend de l’ampleur. Les sites de poker comptent parmi les plus visités en France, et une enquête de l’Arjel révèle qu’en 2011, ces sites ont récolté plus de 500 millions d’euros de dépôts pour des parties de poker au cours des six premiers mois de l’année. Cependant, il faut aussi reconnaître que le grand nombre de sites ouverts en France a pour corollaire une multiplication des sites de jeux non-agréés qui proposent des parties gratuites. Les joueurs professionnels en France s’y entraînent avant de participer à des tournois de poker.